tarte quetsches

Celles et ceux qui ont (très) bonne mémoire me diront que je radote : il y a déjà une tarte rustique aux quetsches et à la cannelle sur le blog. Elle était cependant différente de celle-ci : la pâte était sans gluten, la dorure moins réussie, elle n'avait pas ce petit goût de coco qui rend cette nouvelle version encore plussssss gourmande.

Celles et ceux qui pratiquent la tarte rustique me diront que c'est la version feignasse de la tarte... et ils n'auront pas tort ! Nul besoin de moule, ni d'étaler impeccablement la pâte en un cercle parfait pour obtenir une belle tarte qui en jette ! (Comme je suis une quiche pour étaler les pâtes (huhu), c'est une version pour moi.)

tarte quetsches1 tarte quetsches2

J'ai voulu profiter des dernières quetsches de la saison pour préparer une tarte doudou aux doux parfums de cette période si particulière qu'est la transition entre l'été et l'automne. J'adore ces quelques semaines où on trouve sur les étals une grande variété et une abondance de fruits et de légumes, ceux d'été et ceux d'automne ; et vous ?

Si vous ne trouvez plus de quetsches (ou d'autres prunes), gardez précieusement la recette de cette pâte brisée pour l'utiliser avec d'autres fruits ou, en supprimant le sucre de coco, avec des légumes.

tarte quetsches3 tarte quetsches4

Bonne semaine gourmande !

Tarte rustique aux quetsches, au coco et à la cannelle
(pour 6 personnes)

Pour la pâte brisée :

250 g de farine d'épeautre complète T150 (grand épeautre)
2 cs de sucre de coco
1 pincée de sel de l'Himalaya
125 ml d'huile de coco (liquide ou pommade)
100 ml d'eau (filtrée si possible)

Pour la garniture :

500 g de quetsches
1 cs de sucre de coco
1 cs de cannelle en poudre
1-2 cs de confiture d'abricot (ou autre)

Préchauffer le four à 180°C.

Dans un saladier, mélanger intimement la farine, le sucre de coco et le sel. Ajouter l'huile de coco et travailler la pâte avec le bout des doigts jusqu'à obtenir une consistance sableuse. Ajouter l'eau, mélanger et former une boule*.

Étaler sur une feuille de cuisson farinée (j'utilise une feuille de cuisson en silicone comme ici) à l'aide d'un rouleau à pâtisserie, fariné lui aussi. Donner une forme ronde (mais sans trop vous casser la tête puisque, je vous le rappelle, il s'agit d'une tarte rustique).

Laver les quetsches, les couper en deux pour les dénoyauter puis à nouveau en deux. Les répartir sur la pâte en laissant une bande de 3 cm environ tout autour. Saupoudrer de sucre de coco et de cannelle, puis replier délicatement la pâte sur la garniture. Étaler la confiture sur la pâte à l'aide d'un pinceau (cela permettra d'obtenir une belle dorure).

Enfourner pour 30 minutes environ (surveiller la cuisson).

Servir tiède, c'est ainsi que cette tarte est la meilleure.

* A ce stade, de nombreuses recettes préconisent de mettre la pâte au réfrigérateur pour 1 heure, puis de la laisser 15 minutes à température ambiante avant de l'étaler. Je ne sais pas comment font les autres, mais moi je me retrouve toujours après ce temps avec une boule dont je pourrais me servir pour construire une maison, ne serait-ce sa forme.

Variantes

  • Remplacer la farine d'épeautre par de la farine de blé tout simplement, ou par de la farine de petit épeautre, ou par un mélange de farines. Pour une version sans gluten : clic.
  • Remplacer le sucre de coco par du sucre complet.
  • Ajouter des graines dans la pâte : sésame, pavot, etc.
  • Remplacer les quetsches par tout autre fruit et la cannelle par tout autre épice qui s'accordera avec : poire-vanille, pomme-cannelle ou pomme-épices à pain d'épices, banane-gingembre, etc.

Les textes et les photos, sauf mention contraire, sont la propriété de sainbiosis et ne sont pas libres de droits.
Toute reproduction de ce blog et de son contenu est interdite sans la permission écrite de sainbiosis.