tzatziki1

Avant, le tzatziki que je connaissais était un mélange un peu fade de concombre, de yaourt, et de quelques feuilles de menthe ou de persil. Je n'aimais pas trop le concombre, encore moins le yaourt, et pas du tout le persil. Bref, avant, je détestais (cordialement) le tzatziki.

Et puis un jour j'ai redécouvert le concombre, acheté du yaourt de soja puis de coco, et réalisé que le persil plat était bien plus à mon goût que le persil frisé. Alors j'ai commencé à rêver de penser au tzatziki et à réfléchir à la manière dont j'aimerais le préparer pour qu'il me plaise. Mes conclusions ? Plus de vert ! Plus de goût !

tzatziki4 tzatziki5

J'ai donc eu la main lourde sur les herbes que j'avais sous la main : beaucoup de persil et de menthe, de la ciboulette et un peu de la pimprenelle que monsieur sainbiosis avait plantée dans le potager. La pimprenelle est une jolie plante aromatique dont les feuilles ont une délicate saveur de concombre. Parfaite pour mon tzatziki ! De la coriandre, de l'aneth et/ou du basilic iraient tout aussi bien.

Pour relever un peu plus mon tzatziki, j'ai opté pour du citron -zeste et jus-, une bonne huile d'olive et une belle gousse d'ail. Depuis quelque temps, je laisse l'ail écrasé/découpé à l'air libre pendant une demi-heure avant de l'utiliser. J'ai découvert que ce simple procédé permet la synthèse de sa principale substance active, l'allicine, composé sulfuré responsable de son odeur caractéristique. L'allicine s'associerait à d'autres substances présentes dans l'ail (vitamines A, B, C et E, flavonoïdes et anthocyanines, entre autres) pour lui donner de précieuses propriétés cardioprotectrices, immunostimulantes et antimicrobiennes. Ainsi, l'ail est un allié du quotidien, un superaliment local et bon marché.

tzatziki2 tzatziki3

Avec cette recette, attendez-vous à une explosion de saveurs en bouche. Ce tzatziki coche toutes mes cases : savoureux et relevé, fondant et croquant, frais et doux tout à la fois. Il peut se servir accompagné de pain (pita ou autre, grillé ou non), d'une salade, de légumes crus à tremper (chou-fleur, carotte, poivron ou même concombre pour les monomaniaques), mais il peut tout aussi bien être dégusté seul, comme une salade, en entrée par exemple.

Tzatziki aux herbes
(pour 1 petit saladier, 4 à 6 personnes)

1 concombre
1 belle gousse d'ail
400 g de yaourt de soja
1 bouquet de persil moyen
1 bouquet de menthe moyen
3 branches de pimprenelle
12 belles tiges de ciboulette
3 cs d'huile d'olive vierge de première pression à froid
1/2 citron (zeste et jus)
1/4 cc de sel de mer gris
1/4 cc de poivre noir

Râper le concombre (avec une râpe à gros trous), le placer dans une fine passoire au-dessus d'un bol et le laisser dégorger 45 minutes.

Éplucher, laver et couper l'ail en tout petits dés. Le laisser à l'air libre 30 minutes.

Pendant ce temps, placer le yaourt dans le saladier de service. Laver les herbes, prélever les feuilles de persil, de menthe et de pimprenelle et les hacher finement (je les mets dans un verre et je travaille aux ciseaux, c'est simple et efficace), ciseler la ciboulette. Les mélanger au yaourt avec l'huile d'olive, le citron, le sel et le poivre.

Presser le concombre pour éliminer le maximum d'eau (vous pourrez boire cette eau rafraîchissante telle quelle ou l'ajouter à un smoothie ou à une soupe) et l'ajouter au yaourt aux herbes ainsi que l'ail. Mélanger et servir immédiatement.

Note : si vous voulez préparer ce tzatziki en avance, ajouter le concombre au dernier moment pour éviter qu'il ne rende de l'eau.

Variantes

  • Plutôt que de le râper, couper le concombre en tout petits dés.
  • Remplacer le yaourt de soja par du yaourt de coco.
  • Égoutter le yaourt de soja pour une texture encore plus crémeuse.
  • Ajouter de l'aneth, du basilic et/ou de la coriandre si vous en avez.
  • Ajouter des graines germées pour encore plus de croquant (et de nutriments !).
  • Pour un petit goût anisé, ajouter un petit bulbe de fenouil coupé en tout petits dés.

Les textes et les photos, sauf mention contraire, sont la propriété de sainbiosis et ne sont pas libres de droits.
Toute reproduction de ce blog et de son contenu est interdite sans la permission écrite de sainbiosis.