tartinade haricots coco ail rôti1

Tous les ans à la même époque, il n'est pas question que je déroge à la tradition des haricots coco : ils sont si beaux avec leurs marbrures que je ne peux leur résister. Au tout début de mon blog, j'avais d'ailleurs publié une recette de croquettes de haricots coco, qu'il serait facile de végétaliser en remplaçant l'oeuf par un peu d'eau et de fécule ou de farine de pois chiche. Mais le plus souvent, c'est tièdes, avec un simple filet de bonne huile d'olive et une belle pincée de poivre, que j'aime les déguster.

Mais aujourd'hui je suis là pour parler tartinade. Je suis légèrement monomaniaque sur les bords et j'assume ! Il faut dire que le truc-à-étaler est mon aliment de base : j'ajoute quelques crudités, une poêlée de légumes ou une petite soupe, un peu de pain ou des gressins, et le tour est joué, j'ai mon dîner. Il n'est donc pas rare que j'en prépare une belle quantité le week-end pour en profiter tout au long de la semaine. Mon aliment de base, je vous dis.

Ici, j'ai associé les haricots coco à l'ail rôti en chemise, une autre de mes addictions, partagée elle aussi avec le reste de la troupe sainbiosis (je profite toujours d'avoir allumé le four pour faire rôtir quelques légumes et ajoute une ou deux têtes d'ail). Un jus de citron, un peu d'huile d'olive de qualité, de poivre et de gingembre pour finir de relever le tout, et nous voilà avec une tartinade qui swingue et qui change.

Et vous, vous les préparez comment les haricots coco ?

tartinade haricots coco ail rôti haricots coco

Tartinade de haricots coco à l'ail rôti (vegan/sans gluten)
(pour 1 bol)

500 g de haricots coco frais (poids avec les cosses)
2 feuilles de laurier
1 morceau d'algue kombu

1 tête d'ail
5 cl d'huile d'olive vierge de première pression à froid
1 jus de citron fraîchement pressé
1/2 cc de poivre blanc fraîchement moulu
1/4 cc de gingembre en poudre

Pour la déco :

Baies roses
Graines de sésame blond complet

Écosser et laver les haricots coco. Les mettre dans une casserole et les couvrir largement d'eau (filtrée si possible) avec le laurier et l'algue kombu. Placer sur feu moyen, porter à frémissements et laisser cuire 30 à 45 minutes, jusqu'à ce que les haricots soient bien moelleux à coeur. Égoutter, retirer le laurier et l'algue kombu* et rincer.

Laver la tête d'ail sans l'éplucher, la couper en deux horizontalement (vous me suivez ?), l'enduire légèrement d'huile d'olive, la placer dans un plat allant au four. Enfourner, allumer le four à 180°C et laisser rôtir 20 à 30 minutes, jusqu'à ce que l'ail prenne une belle couleur dorée, en retournant à mi-cuisson. Laisser refroidir et éplucher**.

Placer les haricots coco, l'ail, le reste d'huile d'olive et tous les autres ingrédients dans le bol d'un mixeur avec 10 cl d'eau (filtrée si possible) et mixer finement. Transférer dans un bol, décorer de baies roses concassées et de graines de sésame (éventuellement torréfiées au préalable, 10 minutes en même temps que l'ail).

Placer au réfrigérateur au moins 1 heure avant de servir. Cette tartinade se garde 3 à 4 jours au frais dans un récipient hermétique.

* J'en ai fait un tartare d'algues simplifié, sans zeste de citron, sans vinaigre de riz, sans ail et sans oignon, mais avec de la crème de soja pour changer un peu.
** Alternativement et plus simplement, on peut mettre la tête d'ail au four sans la couper et la huiler, ça marche aussi.

Variantes

  • Remplacer les haricots coco par d'autres légumineuses : autres haricots, lentilles, pois chiches.
  • Ajouter 1 cs de curcuma et 1/2 cc de poivre noir fraîchement moulu en remplacement du poivre blanc.

Les textes et les photos, sauf mention contraire, sont la propriété de sainbiosis et ne sont pas libres de droits.
Toute reproduction de ce blog et de son contenu est interdite sans la permission écrite de sainbiosis.