croquettes haricots coco

Ne vous fiez pas à l'apparence de ces horribles croquettes : malgré leur aspect rebutant, elles sont délicieuses ! Je les ai préparées avec les derniers haricots coco de la saison et des ingrédients de base de mes placards et de mon réfrigérateur. L'algue kombu n'est probablement pas dans toutes les chaumières, mais elle n'est pas indispensable : ajoutée aux légumineuses pendant la cuisson, elle permet simplement de rendre ces dernières plus digestes. Quant à la chapelure, elle est faite maison, ce qui explique qu'elle soit encore plus grossière que le panko, la chapelure japonaise.

La quantité de croquettes convient très bien pour deux personnes en plat principal. Je vous conseille de les accompagner d'une céréale afin de faciliter l'assimilation des protéines. Nous les avons dégustées avec du riz et de la confiture de canneberges ramenée du grand nord, complètement adaptée aux frimas actuels.

Croquettes de haricots coco (sans lait)
(pour 25 boulettes)

200 g de haricots coco écossés (environ 400 g avec les cosses)
1 morceau d'algue kombu
1 feuille de laurier
1 gousse d'ail
1 petit oignon
Huile d'olive
1 œuf
1 cs de farine de blé T80
1/2 cc de curcuma
1/2 cc de piment doux
1 cc de graines de lin
5 cs de chapelure

Écosser et laver les haricots coco. Les placer dans une casserole avec l'algue kombu et la feuille de laurier, et couvrir d'eau à hauteur. Porter à ébullition, puis laisser cuire 15 minutes à frémissements.

Pendant ce temps, éplucher et émincer l'ail et l'oignon. Les placer dans une grande poêle (une petite suffirait, mais celle-ci vous resservira plus tard) avec 1 cc d'huile d'olive et les faire revenir à feu doux jusqu'à ce qu'ils blondissent. Retirer du feu et réserver.

Lorsque les haricots sont cuits, les égoutter, retirer et jeter laurier et algue kombu. Mixer ensemble tous les ingrédients, sauf la chapelure et l'huile d'olive.

Placer la chapelure dans une assiette creuse. Prélever des cuillerées à café bombées du mélange, le rouler entre les mains, puis dans la chapelure, et les placer au fur et à mesure dans un récipient supportant le froid, sans qu'elles se touchent. Lorsque toutes les boulettes sont formées, placer le récipient au congélateur pour une heure environ (cela évitera que les boulettes ne s'aplatissent à la cuisson).

Verser un fond d'huile d'olive dans la poêle et placer sur feu vif. Lorsque l'huile est chaude, placer les boulettes dans la poêle et les faire cuire de tous côtés pendant 5 minutes environ, jusqu'à ce qu'elles soient bien dorées. Servir immédiatement.

Variantes

  • Varier les épices, les graines.
  • Remplacer la chapelure par du son d'avoine.
  • Pour en faire une version sans gluten, remplacer la farine de blé par de la farine de riz ou de maïs, et préparer de la chapelure en mixant des tartines craquantes sans gluten.

Les textes et les photos, sauf mention contraire, sont la propriété de sainbiosis et ne sont pas libres de droits.
Toute reproduction de ce blog et de son contenu est interdite sans la permission écrite de sainbiosis.