gelée pissenlit

Notre jardin est littéralement envahi de pissenlits. Mais cela ne nous gêne pas : les fleurs sont belles et les princesses sainbiosis adorent souffler sur les fruits et les regarder s'envoler. Le week-end dernier, nous avons fait une cueillette géante pour préparer cette gelée de fleurs de pissenlit aromatisée aux agrumes. Irrésistible sur des tartines bien sûr, mais aussi sur des crêpes, dans une tisane ou même... à la petite cuillère.

Pour la préparer, je me suis inspirée de la recette de Cuisine sauvage, parce que j'ai bien aimé l'idée de cueillir une fleur pour chaque jour de l'année (ça doit être mon côté romantique).

Cueillez les fleurs au début de l'après-midi par une belle journée ensoleillée (ne faites pas cette tête, je suis sûre que le beau temps va revenir) afin qu'elles soient bien ouvertes. Choisissez les plus belles et les plus grandes. Soyez sûrs que le champ sur lequel vous jetterez votre dévolu est exempt de pesticides. Ne cueillez pas de fleurs au bord des routes.

Gelée de fleurs de pissenlit (ou cramaillotte, ou miel de pissenlit) (vegan/sans gluten)
(pour 6 pots)

365 fleurs de pissenlit
2 oranges bio*
2 citrons bio*
1,25 l d'eau
1 kg de sucre blond de canne
4 g d'agar-agar (2 cc rases)

Prélever les pétales des fleurs de pissenlit**. Les mettre à sécher une heure ou deux au soleil.

Placer les pétales, les agrumes coupés en fines tranches et l'eau sur feu moyen. Porter à ébullition, puis couvrir et laisser mijoter une heure. Laisser reposer 24 heures.

Le lendemain, filtrer l'infusion à travers un torchon propre en pressant bien pour recueillir le maximum de liquide.

Placer le liquide dans une casserole avec le sucre, porter doucement à frémissements et laisser frémir 15 minutes. Ajouter l'agar-agar en pluie, mélanger soigneusement et laisser frémir deux minutes. Mettre immédiatement en pots, préalablement soigneusement lavés et stérilisés, et laisser refroidir à l'envers.

Conserver dans un endroit frais et sec.

* Ou au moins non traités, mais ce ne sera pas la panacée.
** C'est long et fastidieux, mais croyez-moi, cela en vaut la peine.

fleurs pissenlit pissenlit

Variantes

  • En faisant réduire suffisamment le sirop (environ 1/2h), il est possible de se passer de l'agar-agar. Mais j'ai préféré cuire moins longtemps pour garder le maximum de propriétés aux fleurs et aux fruits. Sans agar-agar, la consistance se rapprochera de celle du miel, d'où son troisième prénom.

Les textes et les photos, sauf mention contraire, sont la propriété de sainbiosis et ne sont pas libres de droits.
Toute reproduction de ce blog et de son contenu est interdite sans la permission écrite de sainbiosis.