02 juillet 2010

Petits pains au maïs et à la courgette

Lors du dernier crochet par ma Biocoop, j'ai acheté par erreur de la polenta non précuite. N'en déplaise aux puristes, j'ai horreur de tourner la polenta pendant la longue demi-heure de cuisson. Je me suis donc mise en quête d'une recette qui me permettrait de l'utiliser autrement. J'ai trouvé le cornbread américain, que je ne connaissais pas, et qui peut se préparer aussi bien avec de la farine de maïs qu'avec de la polenta. Habituellement, le cornbread est légèrement sucré et se mange au petit déjeuner, tartiné de beurre et de miel... [Lire la suite]

29 juin 2010

Cake aux groseilles et au citron

Entre celles du panier bio et celles de notre jardin, la cuisine déborde de groseilles. Tout le monde ici adore les manger telles quelles, mais j'ai tout de même réussi à en sauver quelques-unes pour en faire un dessert. Lorsque l'on est pressé, le gâteau au yaourt est une base merveilleuse pour un dessert vite fait, n'est-ce pas ? L'acidulé de la groseille s'accorde très bien avec l'acidité du citron et du yaourt. Le résultat est parfait avec une petite citronnade à l'heure du goûter ! Sur les bons conseils de Clea, j'ai... [Lire la suite]
26 juin 2010

Cake aux tomates séchées et à la feta

La fin de l'année scolaire, ce n'est pas seulement la fin des cours pour les enfants et leurs professeurs, et le début des grandes vacances. C'est aussi la dernière séance de yoga et le dernier moment de relaxation. Un petit serrement au cœur. Bien sûr, il est toujours possible de pratiquer seul, chez soi, mais je dois dire que j'apprécie beaucoup de pouvoir le faire en groupe. Après la dernière séance donc, nous avions prévu de nous retrouver autour d'un petit buffet préparé par nos soins. Chacun ayant vu (très) grand, ledit buffet... [Lire la suite]
17 juin 2010

Crumble aux cerises

Cette année encore, notre cerisier nous a gâtés. A la récolte miraculeuse se sont ajoutées les cerises de notre panier bio, si bien que le congélateur est plein de cerises pour les clafoutis de l'hiver. La météo, responsable de la livraison tardive des précieuses drupes, nous a aussi obligés à récolter rapidement pour éviter que les fruits ne pourrissent sur l'arbre. La consommation n'a pas pu suivre la production, et il nous est resté des cerises pas assez belles pour être mangées crues ou en clafoutis, et pas assez abîmées pour... [Lire la suite]