clafoutis amande fruits rouges

La saison des fruits rouges bat son plein et, chaque jour, nous faisons une orgie de cerises, fraises et framboises du jardin. Il y a aussi quelques grappes de groseilles, un peu de cassis et de timides amélanches. Si seulement ces quelques semaines pouvaient durer quelques mois !

Connaissez-vous l'amélanche, fruit de l'amélanchier, ou arbre aux oiseaux ? Amélanche vient de l'occitan amalenca, qui dérive du gaulois aball-inca, qui signifie petite pomme, ce qui n'est pas étonnant puisque pommier et amélanchier appartiennent à la même famille, les Rosacées. La jolie fleur blanche donne un fruit qui ressemble à une baie, noire ou rouge, mais qui est en réalité un piridion, ou péridium, ou péridion (comme la pomme, la poire, le coing ou la nèfle). C'est un petit fruit riche en antioxydants et en vitamine C.

Trêve d'étymologie et de botanique, le plus important, c'est que l'amélanche est un délicieux petit fruit, à déguster tel quel (pour profiter au maximum de sa vitamine C, qui se dégrade à la cuisson) ou à glisser dans nos desserts. Ce clafoutis est une invitation à la gourmandise et se déclinera avec les fruits amoureux de l'amande - abricots, figues, pêches et prunes cet été, puis pommes et poires à l'automne.

clafoutis fruits rouges2 clafoutis fruits rouges3

Clafoutis aux fruits rouges et à l'amande (vegan/sans gluten)
(pour 8 personnes)

650 g de fruits rouges : ici, un mélange de cerises, fraises, framboises, groseilles, cassis et amélanches du jardin

1 cs d'huile d'olive ou de coco pour le moule

100 g de farine de riz complet
50 g de fécule de maïs
50 g de sucre complet (rapadura)
50 cl de lait d'amande
2 cs bombées de purée d'amande blanche
1 cc d'extrait d'amande amère (facultatif mais tellement bon)

Préchauffer le four à 180°C.

Équeuter les fruits, les laver rapidement et les égoutter*. Placer dans un plat à tarte huilé de 28 cm de diamètre ou dans le plat de votre choix allant au four.

A l'aide d'un fouet, mélanger dans un saladier la farine de riz, la fécule de maïs et le sucre. Incorporer progressivement le lait d'amande. Ajouter la purée d'amande blanche et l'extrait d'amande amère et bien mélanger. Verser sur les fruits rouges.

Enfourner et laisser cuire 30 minutes. Le clafoutis n'est pas ferme à la sortie du four, c'est normal.

Laisser refroidir puis placer quelques heures au réfrigérateur. Servir à la sortie du réfrigérateur ou laisser 30 minutes à température ambiante avant de déguster.

* Je ne dénoyaute pas les cerises, pour d'excellentes raisons :
   - je n'ai pas que ça à faire, ma bonne dame/mon bon monsieur,
   - ainsi, le jus des cerises ne détrempe pas l'appareil à clafoutis,
   - c'est meilleur avec (si si, je vous assure), comme les morceaux de viande avec os (ok, je sors) (je blague, mais c'est vrai, le noyau doit donner un goût particulier).

Variantes

  • Remplacer une partie de la farine de riz par de la poudre d'amande, ou par l'okara d'un lait d'amande.
  • Remplacer le sucre complet par du sucre blond de canne, du sirop d'érable, de riz ou de maïs, du xylitol, etc.
  • Remplacer la fécule de maïs par de la fécule de pomme de terre ou de l'arrow-root.

clafoutis fruits rouges1 clafoutis fruits rouges4

Les textes et les photos, sauf mention contraire, sont la propriété de sainbiosis et ne sont pas libres de droits.
Toute reproduction de ce blog et de son contenu est interdite sans la permission écrite de sainbiosis.