tapenade olives noires origan

Aujourd'hui, un grand classique de la cuisine, mais en version végétale bien sûr ! Je n'ai jamais été très fan des anchois, il n'est donc pas étonnant que cette version me plaise infiniment plus que l'originale, n'en déplaise aux puristes. Le reste des ingrédients est plutôt classique, à commencer par les câpres. Les câpres sont in-dis-pen-sables à la tapenade, puisque tapena signifie câpres en occitan. Si je peux envisager une tapenade sans olives, une tapenade sans câpres, c'est hors de question !

La tapenade a été "inventée" à Marseille il n'y a pas si longtemps, en 1880 pour être précise. La recette initiale comprenait la même quantité d'olives et de câpres, des anchois et du thon, de l'huile d'olive, des épices et du cognac. La tapenade était alors destinée à garnir des moitiés d'oeufs durs. Il s'agissait donc d'une entrée plutôt que d'une tartinade. Bien avant cette invention, les câpres étaient beaucoup consommées sous forme de pâte additionnée d'ail, d'herbes et d'huile d'olive, un condiment de base en Provence. Aimez-vous autant que moi découvrir l'histoire des recettes ?

La tapenade, c'est bon, mais bien meilleur selon moi avec des légumes, pour adoucir le tout. J'ai beaucoup aimé manger la mienne sur du pain d'épeautre croustillant avec des poivrons marinés à l'ail. Un délice. Il est aussi possible de garnir votre tartine de feuilles de basilic, de fines tranches de tomates bien mûres, de courgettes légèrement revenues à l'huile d'olive, ou d'aubergines rôties au four, le tout avec des pignons légèrement torréfiés. J'en ai également garni des feuilletés et c'était parfait. Il vous en reste encore ? Allongez-la avec un peu de crème végétale et/ou de purée de tomate pour en faire une savoureuse sauce pour les pâtes.

J'espère que tout cela vous donnera quelques idées gourmandes pour agrémenter vos repas des beaux jours. Bon week-end à tou-te-s !

Tapenade (végétale) d'olives noires à l'origan (vegan/sans gluten)
(pour 1 bol)

250 g d'olives noires dénoyautées natures
2 gousses d'ail
2 cs de câpres*
1 cc d'origan séché (ou 2 cs de frais)
2 cs de jus de citron fraîchement pressé
1 cs de vinaigre balsamique
4 cs d'huile d'olive de bonne qualité

A préparer la veille si possible.

Égoutter et rincer soigneusement les olives. Les faire tremper dans de l'eau 30 minutes avant de les égoutter et de les rincer si elles sont très salées.

Éplucher et laver les gousses d'ail.

Rincer et égoutter les câpres*.

Si vous êtes un puriste : à l'aide d'un mortier et d'un pilon, piler la gousse d'ail, puis ajouter les olives et les câpres et continuer à piler. Ajouter les autres ingrédients progressivement. Pour les autres, faites comme moi : placer tous les ingrédients dans un mixeur et mixer par à-coup (pour éviter que la tapenade ne chauffe), pas trop finement ; il doit rester des morceaux.

Transférer dans un bol, couvrir et conserver au frais jusqu'au moment de servir.

* Les miennes sont conservées au vinaigre, mais on en trouve aussi couramment en saumure dans le sel. Si c'est le cas des vôtres, mettez-les à dessaler 30 minutes dans un grand bol d'eau avant de les rincer et de les égoutter.

Variantes

  • Remplacer les olives noires par des olives vertes, ça change et c'est délicieux aussi.
  • Remplacer l'origan par du thym ou du romarin.
  • Pour celles et ceux à qui les anchois manqueraient, ajouter 1 cc d'algues en paillettes (type salade du pêcheur) pour un petit goût marin.

Les textes et les photos, sauf mention contraire, sont la propriété de sainbiosis et ne sont pas libres de droits.
Toute reproduction de ce blog et de son contenu est interdite sans la permission écrite de sainbiosis.