pois chiches curcuma gingembre

Cette recette simplissime a déjà fait le tour de nombreux blogs, mais je ne résiste pas à l'envie de la partager avec vous, tant je me suis régalée.

Ces petites merveilles sont riches en fibres et en protéines, parfaites pour combler un petit creux. Elles sont un délice en elles-mêmes, à l'apéro ou pour un petit snack sans complexe. Mais si vous n'avez pas tout dévoré sans vous en rendre compte, juste en piochant dans le bol dans un moment d'inattention, parsemez-en sur vos salades et vos soupes : elles apporteront un croquant irrésistible.

Vous l'aurez compris, je suis accro à ces perles magiques !

Pois chiches croustillants aux épices (vegan/sans gluten)
(pour 1 grand bol)

200 g de pois chiches crus (ou 400 g de pois chiches cuits)
3 cs de vinaigre de cidre
1 morceau d'algue kombu
1 cs d'ail en poudre
1 cs de curcuma en poudre
1/4 cc de poivre noir fraîchement moulu
1 cc de gingembre en poudre
1 cc de fenugrec en poudre
1 cs de tamari
3 cs d'huile de sésame grillé

Faire tremper les pois chiches dans un grand saladier d'eau (filtrée si possible) avec le vinaigre de cidre pendant 24 heures. Rincer et égoutter, puis les placer dans une grande casserole d'eau avec l'algue kombu et les faire cuire à frémissements pendant 1 heure à 1 heure 30, jusqu'à ce qu'ils soient tendres.

Préchauffer le four à 180°C.

Retirer l'algue kombu*, égoutter les pois chiches et les placer dans un saladier avec les autres ingrédients. Mélanger soigneusement et répartir sur une plaque de cuisson. Enfourner pour 25 minutes (pour un résultat croquant à l'extérieur et moelleux à l'intérieur) à 30 minutes (pour un résultat carrément croustillant, mon préféré).

Laisser refroidir avant de déguster tiède ou froid. Conserver dans un récipient hermétique jusqu'à 2 semaines.

* Utilisez-la dans un tartare d'algues, par exemple.

Variantes

  • Remplacer le mélange d'épices par celles que vous aimez. Du curry devrait être pas mal sur ce coup-là.
  • Remplacer l'huile de sésame grillé par de l'huile d'olive ou de l'huile de coco (que vous aurez fait fondre doucement au bain-marie ou sur un radiateur au préalable).

Les textes et les photos, sauf mention contraire, sont la propriété de sainbiosis et ne sont pas libres de droits.
Toute reproduction de ce blog et de son contenu est interdite sans la permission écrite de sainbiosis.