parmesan végétal amande miso sésame

S'il y a bien une chose qui me manque depuis que je ne mange plus de produits laitiers, c'est le parmesan sur les pâtes enrobées d'huile d'olive parfumée et surmontées de basilic ciselé. L'huile d'olive et le basilic sont restés (dieu merci !), mais j'ai dû trouver une alternative au parmesan pour continuer à apprécier les pâtes. Ces derniers mois, j'ai vu fleurir ici ou des parmesans végétaux à base de fruits secs et/ou de graines, toujours avec de la levure maltée pour son petit goût fromager, parfois avec de la poudre d'ail et quelquefois aussi avec du miso, pour relever et saler.

Mon premier parmesan végétal contient un peu de tout cela : des amandes, du sésame et du miso, un peu de levure maltée et de poudre d'ail. Hors temps de trempage* des amandes (lequel est nécessaire pour éliminer une partie des inhibiteurs enzymatiques, voir par ici), il est prêt en cinq minutes, rangement compris (et avec des ingrédients du placard pour qui fait ses courses en magasin bio).

Soyons clairs : côté goût et texture, ce parmesan n'a pas grand-chose de commun avec son homonyme laitier. Mais il joue parfaitement son rôle d'exhausteur des saveurs, et accompagnera à merveille plats de pâtes donc, mais aussi soupes, salades et risotti.

Quand le pot a été fini, la grande princesse sainbiosis m'a demandé : "Maman, dis, tu vas en refaire quand ?"

Parmesan végétal à l'amande, au sésame et au miso (vegan)
(pour 1 petit bocal)

50 g d'amandes non mondées
50 g de graines de sésame blond complet
25 g de levure maltée
1 cc de poudre d'ail
1 cs de miso de riz

Placer les amandes dans un bol, les couvrir d'eau (filtrée si possible) et laisser tremper 12 heures.*

Les rincer et les égoutter, les sécher soigneusement, les placer dans le bol d'un mixeur et les réduire en poudre. Ajouter le sésame, la levure maltée et la poudre d'ail et redonner un coup de mixeur pour homogénéiser. Ajouter enfin le miso et mixer jusqu'à ce qu'il soit bien réparti.

Conserver jusqu'à 2 semaines, au frais dans un bocal en verre hermétiquement fermé.

* Edit : j'ai testé aussi la version sans trempage des amandes, dans laquelle l'étape de mixage est facilitée et le parmesan obtenu bien entendu plus sec. C'est le résultat que j'ai préféré. L'idéal serait de faire tremper les amandes, de les faire germer puis de les faire sécher au déshydrateur ou au four à très basse température, comme ici (mais sans les éplucher).

Variantes

  • Remplacer les amandes par des noisettes, des noix de cajou, des noix du Brésil, etc. (Ne pas faire tremper les noix de cajou.)
  • Remplacer les graines de sésame blond par des graines de sésame noir, de courge, de lin, de tournesol, de chanvre, etc.
  • Torréfier amandes et sésame au préalable, dans une poêle sans matière grasse sur feu doux.
  • Omettre le miso de riz et conserver alors le bocal à température ambiante.
  • Ajouter des épices (curcuma + poivre noir, curry, etc.) ou des herbes séchées (ortie, ail des ours, etc.).

Les textes et les photos, sauf mention contraire, sont la propriété de sainbiosis et ne sont pas libres de droits.
Toute reproduction de ce blog et de son contenu est interdite sans la permission écrite de sainbiosis.