fromage fermenté noix tomate ail1

Début janvier, pile à l'heure pour mettre en oeuvre mes bonnes résolutions, je me suis lancée dans la fabrication de mon premier fromage végétal à base de noix (en réalité, je prends de bonnes résolutions tous les jours de l'année, qui peuvent assez facilement se résumer à 1) me coucher plus tôt et 2) m'amuser en cuisine) (avec toujours plus de réussite pour la deuxième, allez comprendre pourquoi). J'avais déjà testé plusieurs fromages végétaux frais à base de yaourt de soja ou même de noix de cajou, mais là j'avais envie d'un fromage plus ferme et plus corsé.

Le génial article d'Antigone XXI n'était pas encore paru, mais j'avais trouvé l'inspiration quelques semaines plus tôt sur un autre blog que j'aime aussi beaucoup, ici et (English inside). Au vu de la recette d'origine, je pensais que le fromage allait fermenter (comme le chou de la choucroute fermente sans adjonction de ferments)... mais en fait, pas du tout ! Ne vous attendez donc pas à retrouver le goût du fromage au lait animal ici, car c'est complètement différent (mais néanmoins délicieux) (sinon je ne l'aurais pas publié, voyons).

Maintenant, je ne rêve que de récidive avec notamment le fromage rôti et le fromage fermenté d'Ophélie, et la mise en pratique de tous les petits trucs et astuces qu'elle nous offre pour que nous réussissions facilement nos fromages végétaux à base d'oléagineux. To be continued...

fromage fermenté noix tomate ail

Fromage végétal aux noix, aux tomates séchées et à l'ail (vegan/sans gluten)
(pour 1 fromage de 200 g environ)

200 g de noix (poids décortiquées)
5 gousses d'ail épluchées et écrasées
3 tomates séchées coupées en tout petits dés
5 cs d'huile d'olive de bonne qualité
5 cs de jus de citron
1/2 cc de poivre blanc

Faire tremper les noix dans un grand bol d'eau (filtrée si possible) pendant 2 heures au moins. Rincer, égoutter et placer dans le bol d'un blender avec les autres ingrédients. Mixer finement en ajoutant éventuellement de l'eau petit à petit si besoin (un petit verre peut être nécessaire pour pouvoir mixer correctement).

Placer un chinois couvert d'un torchon fin ou d'une étamine au-dessus d'un saladier. Verser le mélange sur le torchon, couvrir et laisser 1 à 2 jours à température ambiante.

Transvaser dans un grand ramequin, lisser la surface, couvrir (avec un torchon ou un essuie-tout maintenu par un élastique) et laisser reposer au réfrigérateur 2 à 3 semaines pendant lesquelles le fromage va se dessécher et se rétracter (comme c'est visible sur la première photo). Alternativement, on peut remplacer ce temps de repos au réfrigérateur par un passage au déshydrateur à 41°C ou au four à 40°C, jusqu'à obtention d'une croûte extérieure.

Démouler sur une assiette ou conserver dans le ramequin. Le fromage se garde sans problème 2 semaines supplémentaires, bien couvert au réfrigérateur.

Variantes

  • Remplacer les noix par des noix de cajou, des noisettes, des amandes, des noix de macadamia, des pignons de pins, etc.
  • Remplacer les gousses d'ail par de l'ail séché en poudre.
  • Ajouter des fines herbes finement hachées.

Les textes et les photos, sauf mention contraire, sont la propriété de sainbiosis et ne sont pas libres de droits.
Toute reproduction de ce blog et de son contenu est interdite sans la permission écrite de sainbiosis.