velouté cresson

Avec cette fraîcheur, vous prendrez bien un peu de soupe à déguster au coin du feu ? Ce soir, c'est un classique parmi les classiques que je vous propose avec ce velouté de cresson que nous comptons bien remettre régulièrement au menu tant nous avons apprécié son côté frais et piquant qui nous a changé de nos potages habituels.

Le cresson est une excellente source de calcium, de fer et de vitamines pro-A, B9 et C. Il en existe plusieurs variétés dont les récoltes se succèdent sans interruption, ce qui permet d'en trouver toute l'année. Et, s'il peut se manger cru, en salade par exemple, il se prépare aussi souvent cuit, de la même manière que les épinards ou l'oseille.

Edit : comme le précise mamapasta dans les commentaires, le cresson sauvage peut abriter la douve du foie, un ver parasite responsable d'une grave maladie du foie, la distomatose. Une fois n'est pas coutume, je vous déconseille donc fortement la cueillette sauvage. Choisissez plutôt un cresson de culture issu d'une cressonnière agréée pour avoir la garantie d'une bonne qualité sanitaire.

Bon week-end à tou-te-s !

Velouté de cresson (vegan/sans gluten)
(pour 8 personnes)

400 g de pommes de terre
1 belle échalote
2 gousses d'ail
2 bottes de cresson (ici, de fontaine) (250 g)
2 cs d'huile d'olive
20 cl de crème de soja

Éplucher les pommes de terre, les laver et les couper en dés. Éplucher, laver et émincer l'échalote et l'ail. Éliminer les plus grosses tiges du cresson, laver les feuilles et les tiges restantes plusieurs fois dans de l'eau additionnée d'un peu de vinaigre puis égoutter.

Faire revenir pommes de terre et échalote 5 minutes dans l'huile d'olive dans une grande sauteuse sur feu moyen. Ajouter ail et cresson et couvrir d'1 l d'eau. Porter à ébullition et laisser cuire à frémissements pendant 15 minutes.

Ajouter la crème de soja et mixer au blender ou au mixeur plongeur.

Déguster bien chaud.

Variantes

  • Remplacer l'échalote par un oignon ou un poireau.
  • Remplacer la crème de soja par une autre crème végétale de votre choix : épeautre, avoine, riz, ou même coco ou amande. Dans les deux premiers cas, le résultat ne sera alors plus sans gluten.
  • Ajouter une poignée de roquette en même temps que les feuilles de cresson.

Les textes et les photos, sauf mention contraire, sont la propriété de sainbiosis et ne sont pas libres de droits.
Toute reproduction de ce blog et de son contenu est interdite sans la permission écrite de sainbiosis.