pesto cru brocoli

La chasse aux oeufs de ce matin a-t-elle été aussi miraculeuse chez vous que chez nous ? Je connais deux petites filles qui avaient le sourire aujourd'hui. Un sourire à moustaches chocolatées.

A midi, ce fut choucroute et lapin en chocolat. Alors ce soir, pas de recette au chocolat ni de recette de Pâques tout court à partager avec vous, mais un pesto de bRAWcoli (j'adore ces jeux de mots avec raw/cru qui fleurissent un peu partout).

Il y a plus de deux ans déjà (pfiou, comme le temps file), j'avais préparé un pesto de brocoli, mais j'avais alors cuit le brocoli avant de le mixer. Aujourd'hui, place au cru ! Pour accompagner le brocoli, j'aurais pu utiliser des pignons de pin et du basilic comme à l'époque, mais je n'avais plus beaucoup de pignons et notre basilic tout juste planté au jardin doit d'abord prendre quelques forces avant que nous puissions commencer à le tailler. Les noix et la sauge que nous avons en abondance ont parfaitement fait l'affaire.

Pesto cru de brocoli, noix et sauge
(pour 1 petit saladier)

100 g de cerneaux de noix
3 tiges de brocoli (600 g)
Le jus d'1 citron
1/2 cc de poivre blanc

5 gousses d'ail
20 feuilles de sauge
20 cl d'huile d'olive de bonne qualité

Placer les noix dans un bol et les faire tremper 2 heures dans de l'eau (filtrée si possible). Égoutter, sécher avec un torchon propre et mixer finement au mixeur. Réserver dans un bol.

Laver le brocoli. Détacher les bouquets (garder les tiges pour une soupe, par exemple) et les mixer finement au mixeur. Ajouter les noix en poudre, le jus de citron et le poivre blanc.

Éplucher les gousses d'ail, les laver et les écraser. Les ajouter dans le bol du mixeur.

Laver les feuilles de sauge, les émincer finement aux ciseaux et les ajouter dans le bol du mixeur.

Mixer en ajoutant l'huile d'olive progressivement jusqu'à obtention de la consistance désirée.

Variantes

  • Remplacer les noix par des pignons de pin, des noisettes ou des amandes. Les faire éventuellement torréfier (10 à 15 minutes à 150°C) avant de les réduire en poudre.
  • Remplacer la sauge par du basilic.
  • Remplacer une partie de l'huile d'olive (pas plus de la moitié) par de l'eau pour un résultat plus léger.

Les textes et les photos, sauf mention contraire, sont la propriété de sainbiosis et ne sont pas libres de droits.
Toute reproduction de ce blog et de son contenu est interdite sans la permission écrite de sainbiosis.