Continuons la série des recettes de vacances, vous voulez bien ? D'ailleurs, ces blettes accompagneront très bien les beignets de poulet dont je vous avais parlé. Et pour ceux qui, comme nous, mangent peu (ou pas) de viande, ce plat est très bien aussi avec une céréale chaude ou une tartine salée.

C'est l'occasion de vous présenter notre version préférée de la béchamel : végétale, avec de l'huile d'olive à la place du beurre, du lait de soja à la place du lait de vache et un peu de farine de riz pour changer de la sempiternelle farine de blé (que nous aimons beaucoup, au demeurant).

Il y a quelques jours, j'ai découvert une béchamel pas comme les autres, une béchamel avec très peu de matières grasses (seulement celles du lait que l'on utilise), une béchamel qui ne fait jamais de grumeaux. Quand j'ai lu la recette de Linda, qui lui vient d'Anne Brunner, je me suis tout de suite dit qu'elle était faite pour moi (qui suis la reine des grumeaux). Nul doute que ma prochaine béchamel sera différente de celle que je vous propose aujourd'hui.

blettes béchamel

Blettes à la béchamel - sans oeuf, sans lait, sans gluten
(pour 4 personnes)

1 botte de blettes (feuilles et côtes)

6 cs de farine de riz complet
6 cs d'huile d'olive
1/2 l de lait de soja
1/4 à 1/2 noix de muscade fraîchement râpée

Couper les blettes en lanières, les laver et les égoutter. Les cuire à l'étuvée pendant 10 à 15 minutes. Égoutter et mixer plus ou moins finement selon vos goûts.

Pendant que les blettes cuisent, préparer la béchamel : dans une casserole, délayer la farine de riz complet dans l'huile d'olive et un peu de lait de soja. Placer sur feu doux et ajouter le reste de lait de soja progressivement en mélangeant continuellement au fouet (pour les pas doué(e)s de la béchamel comme moi) ou à la cuillère en bois. Lorsque la sauce nappe la cuillère, arrêter le feu, ajouter la noix de muscade et mélanger une dernière fois.

Ajouter les blettes et mélanger soigneusement avant de servir.

Variantes

  • Remplacer les blettes par le légume de votre choix.
  • Remplacer le lait de soja par un autre lait végétal neutre (avoine, épeautre) ou pas (noisette, riz, châtaigne) en fonction des légumes que vous utilisez. Par exemple, une béchamel au lait de noisette ira très bien au teint de la purée de courge, une au lait de riz à celui de la purée de carotte, etc.
  • Verser la préparation obtenue dans un plat à gratin, recouvrir de fromage râpé, ou de parmesan, ou de levure maltée, et enfourner pour 15 minutes à 180°C.

Les textes et les photos, sauf mention contraire, sont la propriété de sainbiosis et ne sont pas libres de droits.
Toute reproduction de ce blog et de son contenu est interdite sans la permission écrite de sainbiosis.